Devos

Si Devos nous était conté...







Présentation

Devos

S’attaquer au répertoire du Maître de l’humour Raymond Devos est toujours un exercice compliqué, audacieux et risqué.

Dans "Si Devos nous était conté…", Angel Ramos Sanchez, la comédienne Jeanne Bréduilleard et le pianiste Tomas Ramos s’attachent avant tout à mettre en lumière l’univers poétique et surréaliste de l’humoriste.

Sur scène : un musicien, un magicien et une comédienne qui donnent vie à une galerie de personnages délirants, décalés, cocasses, facétieux et singuliers. Ils ont tous en commun de jouer des numéros plus absurdes les uns que les autres, tous plus fous et saugrenus tels que Raymond Devos leur a donné vie tout au long de sa longue carrière.

Au travers des textes à la fois lyriques, percutants et touchants, les comédiens vous emmèneront dans un monde onirique, poétique et très drôle.

Plus qu’un spectacle, "Si Devos nous était conté…" porte aussi une dimension d’éducation permanente. Les organismes du secteur associatif ou socio-culturels peuvent se joindre et participer pleinement à ce projet. L’idée est de faire évoluer le spectacle en s’associant avec un groupement local. Une académie, un atelier d’improvisation, une troupe amateur, une classe de secondaire ou toute autre association, tous intéressés par l’œuvre de Raymond Devos, peuvent se manifester pour jouer dans le spectacle. Ainsi 1 à 4 participants rejoindraient la troupe sur scène. Après quelques mises en place et un coaching efficace, des comédiens locaux monteront sur scène pour jouer le spectacle avec l’équipe de base. L’organisme du lieu sert d’intermédiaire et accueille le spectacle.

Un spectacle à chaque fois différent puisqu’il dépendra aussi du jeu des comédiens du crû qui auront préalablement préparé les textes qu’ils auront eux-mêmes choisis.

Distribution

Avec Angel Ramos Sanchez et Jane Bréduillieard
Accompagnement musical : Tomas Ramos Sanchez
Mise en scène : Michel Delamarre
Textes : Raymond Devos
Photo affiche : © droits réservés Roger Gachot

Théâtre Se Busca

Ce qu'on en dit...